Historique

Aujourd’hui encore, le chauffage central, est une valeur sûre en matière de bien être. Cette réputation n’est pas usurpée.

Ses avantages indiscutables (une chaleur douce et uniforme, une hygrométrie respectée, une absence de combustion des poussières) sont dû à un principe de fonctionnement ingénieux et très ancien: une circulation d’eau à l’intérieur de radiateurs.

Cependant, toute médaille à son revers et les contraintes du chauffage central viennent un peu ternir le tableau:

  • en premier lieu, on lui reproche souvent son coût d’installation et la place qu’il monopolise (cuve, chaudière)
  • les contraintes de l’approvisionnement et de l’entretien régulier
Ces deux paramètres énoncés :
  • les qualités de l’énergie électrique d’un côté et la suprématie du chauffage central de l’autre on peut se prendre à rêver...

Et à imaginer une rencontre des deux... Nous l’avons réalisé pour vous...

Le chauffage «central» électrique est né

La chaleur est en tout point semblable à celle d’un chauffage à circulation d’eau chaude: une chaleur douce et constante qui se repartit idéalement dans toute la pièce du sol au plafond, vous n’avez plus la sensation de chaud et de froid.

L'atmosphère de votre maison reste saine et agréable, sans dessèchement de l’air, sans combustion et sans déplacement de l’air intempestif, avec un cout semblable à celui du chauffage central au fuel.

2016 © Noring Sàrl - Réalisé par 2FK Informatique Sàrl